L’OPTAM est un dispositif remplaçant le CAS (contrat d’accès aux soins) depuis le 1er janvier 2017. Il a pour but de poursuivre l’encadrement des dépassements d’honoraires que pratiquent les médecins du secteur 2, qui fixent eux-mêmes les tarifs de leur consultation.

Pour être bien remboursé, soyez vigilant !

 Vous l’aurez compris, les dispositifs de l’OPTAM et du CAS conditionnent le niveau de prise en charge de vos consultations chez un médecin de secteur 2 lorsqu’il pratique des dépassements d’honoraires. 

En effet, les remboursements des dépassements d’honoraires par la mutuelle sont limités si votre médecin n’est pas adhérent à l’OPTAM ou à l’OPTAM-CO. Par contre, ils ne sont pas limités si le médecin est signataire de l’un de ces dispositifs.

Pour savoir si un médecin est signataire de l’OPTAM, l’OPTAM-CO, rendez-vous sur l’annuaire santé de l’Assurance maladie. Vous pourrez y trouver les médecins qui pratiquent la spécialité que vous recherchez selon le secteur géographique, et vérifier s’ils sont signataires de l’OPTAM.